Une pilule sans ordonnance ? Oui, répondent les experts en médecine !

Une équipe d’experts en médecine a revu des décennies d’études scientifiques sur la contraception chez les adultes et les adolescents.  Cette revue de la littérature scientifique a été publiée le 14 Mars 2017 dans « the Journal of Adolescent Health ». Les auteurs de l’article affirment qu’il y a désormais suffisamment de preuves scientifiques sérieuses justifiant l’intérêt de mettre sur le marché une pilule sans ordonnance. Pour les adultes comme pour les adolescentes.

Les adolescentes aussi responsables que les adultes

Les auteurs de cette publication citent plusieurs études montrant que les adolescentes sont capables d’utiliser la pilule avec le même niveau de responsabilité et d’efficacité que les adultes. Cette revue a également montré que donner un accès facilité à la contraception n’avait pas d’impact sur le nombre de relations sexuelles chez les adolescents et n’augmentait pas leurs pratiques à risque. Par contre, la pilule sans ordonnance permet de diminuer le nombre de grossesses non désirées.

Moins de grossesses non désirées

Entre 2007 et 2012, la baisse des grossesses non désirées aux US est attribuable uniquement par l’amélioration des conditions d’accès à une contraception. Plus l’accès à la contraception est facile, plus le taux de grossesse non désiré baisse.

A la question « doit-on mettre une pilule sans ordonnance sur le marché ? », les auteurs concluent leur article par un grand OUI !

Source : John Hopkins Medicine