Que dit le Collège Américain des Gynécologues Obstétriciens ?

Après une analyse scientifique, le Collège américain des gynécologues obstétriciens a recommandé en 2012 de rendre la pilule accessible sans ordonnance.

Les recommandations du Collège américain

En effet, cette société savante reconnue mondialement a insisté sur les points suivants :

  • Les pharmaciens ont les compétences pour délivrer ce médicament en toute sécurité.
  • Les femmes sont plus attentives aux contre-indications qu’avec une pilule sous ordonnance.
  • La proportion de femmes qui prennent la pilule malgré une contre-indication est la même que la pilule prise soit avec ou sans ordonnance.
  • En termes de santé publique, la pilule sans ordonnance permet d’améliorer l’accès à la contraception.
  • Les femmes adhèrent mieux à leur contraception et sont plus observantes (moins d’oubli) avec une pilule sans ordonnance.

Nous pensons que les femmes françaises et les pharmaciens français sont aussi responsables que leurs homologues américain-e-s. C’est ainsi la raison pour laquelle nous publions cette Lettre ouverte.