Notre revendication : une pilule sans ordonnance

Notre revendication est simple : nous souhaitons que les femmes puissent disposer d’une pilule progestative sans ordonnance.

Au moins un engagement de dépôt d’AMM

Nous serons donc satisfaits lorsqu’au moins l’un des laboratoires que nous interpellons s’engagera publiquement à déposer un dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de l’EMA (l’agence européenne du médicament) ou de l’ANSM (l’agence française). Cette demande d’autorisation portera sur le “délistage” d’une pilule progestative.

Le « délistage »

Actuellement toutes les pilules sont sur “liste” c’est à dire nécessitent une ordonnance pour être délivrées. Délister une pilule rendra celle-ci accessible sans ordonnance. Cette pilule aura alors le même statut que de nombreux médicaments aujourd’hui, comme le paracétamol.