Et le remboursement ?

Remboursement et prescription médicale

La pilule progestative, actuellement délivrée sur ordonnance, ne peut bénéficier d’un remboursement par la Sécurité sociale. Or, un produit délivré sans prescription médicale n’est pas remboursé. Néanmoins, de nombreuses pilules avec prescription ne le sont  plus non plus, notamment les pilules de 3e et 4e génération, bien plus chères que la pilule progestative.

Les forfaits « pilule » des mutuelles

Certaines mutuelles assurent, malgré l’absence de remboursement de la Sécurité sociale, le remboursement de ces pilules en proposant assez souvent un forfait. La pilule délivrée sans ordonnance pourra sans difficulté y être intégrée.

La pilule progestative : un prix modique

Une boîte de pilule progestative coûte aujourd’hui aux environs de 2 euros. Aujourd’hui, quand la femme va chez le médecin pour une prescription de pilule, elle paie une « franchise ». Cette franchise appliquée par la Sécurité sociale s’élève à :

  • 1 euro sur la consultation (sans compter les dépassements d’honoraires éventuels)
  • et 0,50 euro sur la boîte de médicament.

Un nouveau choix pour les femmes

Les femmes auront le choix de continuer à aller chez un médecin ou une sage-femme pour obtenir le remboursement « Sécurité Sociale ». Mais si elles le souhaitent, elles pourront l’acheter directement en pharmacie.