Délivrer rapidement une pilule, est-ce encourager les relations sexuelles  ou inciter au « tout pilule » ?

Pilule et incitation aux relations sexuelles

Le Planning Familial le répète depuis des décennies : ce n’est pas parce que l’on contraint l’accès à la contraception que les femmes, les jeunes filles, n’ont pas de relations sexuelles en attendant. Dès que la femme formule une demande de contraception, on doit pouvoir apporter une réponse rapidement. Si cette demande est une demande de pilule, c’est la même chose. Il est bien plus efficace d’engager une relation de confiance avec la femme que de lui faire passer des examens inutiles et intrusifs.

Donner aux femmes davantage de choix

Notre objet ne consiste pas à inciter les femmes à choisir une pilule, ni même cette pilule (la pilule progestative). Nous voulons simplement que les femmes qui formulent cette demande puissent obtenir rapidement satisfaction, après échange avec le pharmacien sur les contre-indications éventuelles. 

Nous demandons que les femmes soient considérées comme responsables. Rappelons que ce sont elles qui assument déjà seules, dans la plupart des couples, la responsabilité de la contraception.